Trouvez votre Lieu Ressource

Publié le 25 octobre 2019 , mis à jour le 22 décembre

Emporté dans la course effrénée du quotidien nous peinons parfois à nous poser, à nous régénérer.

Alors comment trouver notre LIEU REFUGE ?

S’il est encore à rappeler l’alternance des moments de flux et de déflux, souvenez-vous que chacun dans sa vie à besoin d’action mais aussi de repos, de calme et de vide, car c’est ainsi que l’HOMME TROUVE SON ÉQUILIBRE.

Nous nous imaginons parfois que pour réussir un projet, l’éducation de nos enfants ou même notre vie, il faudrait en faire plus, encore et encore… Et s’il s’agissait au contraire de prendre le temps de ralentir, de se reposer, de se régénérer ?

Connaissez-vous l’histoire du bûcheron canadien ?

Un jour un jeune bûcheron est embauché dans une forêt canadienne pour couper des arbres. Tout fier il arbore sa nouvelle hache et dès le lundi, premier jour de son contrat, il abat 15 arbres à lui seul ! C’est un exploit que tous saluent, admirant la performance. Pas peu fier le jeune bûcheron prend une résolution pour le lendemain : il se lèvera un peu plus tôt et ainsi il améliorera son score.

Et en effet le mardi il se lève aux aurores et travaille encore plus fort… Mais, contre toute attente, il ne parvient qu’à couper 12 arbres ! Etonné et déçu il s’engage en secret à redoubler d’effort pour le lendemain !

La semaine s’écoule et avec elle la décroissante du nombre d’arbres abattus. Le pauvre bûcheron fait triste mine lorsque le contre-maître vient échanger avec lui au matin du 5e jour :

Le contre-maître :  » Bonjour mon ami, que se passe-t-il ? Tu as l’air dépité ? »

Le bûcheron :  » Bonjour Monsieur. Oui, je le suis… Je ne comprends pas ce qui se passe : lundi j’ai abattu 15 arbres sans forcer. Et depuis, toute la semaine j’ai travaillé plus fort, me levant de plus en plus tôt, m’épuisant à la tâche pour n’abattre hier plus que 8 arbres ! »

Le contre-maître :  » Hum… mais dis-moi une chose : depuis quand n’as-tu pas affûté ta hache ? «

Cette petite histoire illustre très bien le fonctionnement délétère que nous utilisons parfois, pressé par notre mental qui nous pousse à redoubler d’effort quand il s’agirait au contraire de prendre la pause.

 

Bienvenue en Hiver

Bienvenue en Hiver

L’hiver correspond à la porte du Nord : Un espace d’intériorité qui nous invite à prendre un temps de repos, de digestion, d’intégration de nos…

Lire la suite
Entrer dans l’Automne

Entrer dans l’Automne

L’automne correspond à la porte de l’Ouest : un espace d’intériorité qui nous invite à développer notre intuition, notre écoute. C’est le temps de la…

Lire la suite

Centre de préférences de confidentialité

    Necessary

    Advertising

    Analytics

    Other